Comment prendre soin de votre gazon en automne ?

L’automne arrive et refroidit peu à peu la chaleur extrême de l’été. Les arbres commencent alors à perdre leurs feuilles qui vont se déposer sur le sol. Votre belle pelouse verte a également besoin de plus d’attention et de soins à ce moment là, afin qu’elle puisse résister et surmonter l’hiver qui va arriver.

Le temps devenu plus frais est tout à fait propice à ce nouvel entretien de votre pelouse. Retrouvez quelques conseils utiles pour préparer votre pelouse après l’été.

1. La tonte

Il est toujours nécessaire de passer régulièrement votre tondeuse électrique sur votre pelouse tout au long de l’automne. Cela aide à assurer la bonne santé de votre pelouse. Cependant, gardez à l’esprit que la hauteur de la lame doit être ajustée de manière appropriée afin que vous ne réduisiez pas trop l’herbe en hauteur. En effet, le fait de tondre l’herbe à moins d’un tiers de sa hauteur entraînera plus de mal que de bien car la majeure partie de la partie verte, indispensable à la photosynthèse, aura ainsi été supprimée.

L’affûtage de la lame de votre tondeuse avant de tondre vous aidera à économiser votre temps, à vos efforts et à éviter que la pelouse ne soit déchiquetée. C’est seulement au moment où la fin de la saison de tonte et avant de ranger définitivement votre tondeuse pour l’hiver, que vous pourrez régler la lame plus bas que d’habitude pour les deux dernières séances de tonte, de sorte que la lumière du soleil puisse entrer en contact avec l’herbe la plus basse et favoriser sa croissance. Une coupe inférieure signifie également que moins de parties vertes de votre gazon ne jauniront pendant l’hiver.

2. Bien Aérer

La sécheresse et la chaleur de l’été, ainsi que les activités humaines sur une pelouse bien verte vont souvent aboutir à la formation d’un sol compacté, ce qui empêchera l’herbe de bien se développer. L’automne doit être ainsi le moment de l’aération pour permettre à plus d’air, d’eau et de nutriments de descendre jusqu’aux racines.

N’oubliez pas de mouiller légèrement votre pelouse la veille de l’aération. L’aération d’un sol trop humide ou trop sec ne produira pas de bons résultats. Si vous avez une petite surface de pelouse, il est peut-être bon de l’aérer avec un aérateur à pointes.

Cependant, un rouleau aérateur de base effectuera cette tâche plus efficacement. Mais, faites attention lorsque vous l’utilisez afin que vous n’endommagiez pas la pelouse. L’herbe de votre pelouse respirera mieux, et deviendra de plus en plus forte et resistante après l’aération, afin qu’elle puisse supporter le froid intense de l’hiver.

3. Se débarrasser de la mousse et des mauvaises herbes


En raison du sol devenu trop compact, certaines parties de votre pelouse qui sont trop abritées du soleil et qui sont trop humides peuvent offrir un bon environnement pour le développement de la mousse et des mauvaises herbes. Une croissance excessive de mousse et de mauvaises herbes ralentira de façon certaine la croissance de l’herbe. C’est pourquoi vous devez traiter ce problème pour épargner votre pelouse. Se débarrasser de la mousse ou des mauvaises herbes n’est pas très difficile.

Vous pouvez mélanger des anti-mousse ou des herbicides dans l’eau pour asperger votre pelouse. Ne pas appliquer ces produits sur la pelouse par temps chaud. Attendez quelques jours que le temps se refroidisse lorsque la température est inférieure à 25° C. Une fois que la pelouse est arrosée avec ces produits, après une courte période de temps, la mousse va devenir noire et mourir. Vous devrez alors semer de nouvelles graines de gazon sur la zone précédemment occupée par la mousse ou les mauvaises herbes.

La clé pour empêcher la repousse de la mousse ou des mauvaises herbes envahissantes est un drainage approprié. Vous devez aérer le sol comme mentionné ci-dessus afin que l’eau puisse bien pénétrer au niveau des racines plutôt que de rester à la surface et créer ainsi un environnement propice à la croissance de la mousse. En principe, votre gazon sera exposé à plus de lumière du soleil puisque les zones porteuses d’ombres comme les branches d’arbres auront naturellement moins de feuilles. Couper quelques branches faibles si nécessaire pour que la pelouse soit bien atteinte par le soleil.

4. Les feuilles mortes et la fertilisation

A l’automne, les feuilles mortes tombant sur la pelouse peuvent constituer un épais tapis sur votre gazon. Les tiges et les feuilles mortes vont se déposer et rester entre la surface du sol et la partie verte de l’herbe. Une fine couche de feuille est bénéfique pour la pelouse car elle isole la racine de l’herbe de la chaleur extrême. Cependant, une couche trop épaisse  peut empêcher l’eau d’atteindre le sol inférieur où se trouve la racine, et cette humidité peut devenir un excellent environnement pour les micro-organismes qui propagent les maladies.

Vous pouvez enlever ce tapis de feuilles en utilisant un râteau à dents, un souffleur ou même une tondeuse, qui va les déchiqueter et vous pourrez ainsi les réutiliser comme paillage en les ramassant pour le printemps suivant.

Conclusion

Toutes les actions et les soins pour votre pelouse que vous allez entreprendre en automne permettra de mettre votre pelouse dans les meilleures conditions pour pouvoir survivre et bien passer le froide de l’hiver. Comme vous avez investi du temps et des efforts pour bien prendre soin de votre pelouse, celle-ci restera plus forte et plus belle quand viendra le printemps prochain. Une pelouse verte, saine et bien préparée pour une belle croissance lors de la belle saison sera la récompense de tout votre entretien et des soins que vous devez porter à votre jardin tout au long de l’année.

Voir aussi : Comment habituer votre chien à ne pas endommager votre pelouse

Leave a Reply